spacer Mardi 17 octobre 2017 @ 15:21 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Bécébégé  :: Animes ::  Bee Movie : Drôle d'... >>
Beck : Mongolian Shop Squad (2005)
Beck : Mongolian Shop Squad   TITRE ORIGINAL : Beck: Mongolian Shop Squad
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2004 - 2005
  STUDIO : [MADHOUSE PRODUCTION]
  GENRE : [MUSICAL]
  AUTEUR : [SAKUISHI HAROLD]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titre alternatif
ベック
Synopsis
Yukio Tanaka est un jeune collégien de quatorze ans adepte de J-pop. Ses études se passent très mal, et il n'a qu'un ami… un pervers ! Ce dernier l'emmène photographier les filles du club de natation, mais bien sûr ils se font remarquer (en particulier le jeune Yukio) par Izumi, une amie d'enfance. En rentrant le soir, Yukio heurte un gars louche et se fait tabasser. Squattant un banc pour se reposer, il voit un drôle de chien se faire chahuter par des gamins. Il leur fait rapidement prendre la fuite. Pour le remercier, le chien trouve la bonne idée de lui mordre la main lorsque Yukio veut le caresser. Mais un jeune homme aux cheveux longs et parlant anglais rappelle Beck et s'excuse auprès de Yukio pour son chien. Le jeune homme offre à Yukio un paquet de mouchoirs. Yukio promet de lui rendre. Le lendemain, Izumi propose à Yukio de venir faire une partie de bowling le soir, avec elle et ses amis. Dans la soirée, ils rencontreront Ryûsuke, le jeune homme de la veille, et ils apprendront que celui-ci est guitariste dans un groupe de rock. À partir de là, les portes de la véritable musique vont s'ouvrir au jeune Yukio, entrainé par Ryûsuke, Izumi et bien d'autres futures connaissances.

-echnic-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Beck est l'adaptation du manga écrit par Harold Sakuishi. Comme pour le manga, le dessin et l'animation des personnages sont assez particuliers. Ceux qui ont lu le manga s'y feront rapidement ; pour les autres, un temps d'adaptation un peu plus long sera certainement nécessaire. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas l'animation ou le dessin de cet animé qui le rend si attirant, même si cela contribue à son originalité face aux autres productions japonaises, mais c'est bien son orientation vers la musique rock. Vous aimez le rock ? Eh bien vous n'allez pas être déçus. Le ton est donné avec un générique de début très entraînant où l'on retrouve de temps à autre quelques riffs de guitare et autres extraits de concert. Autant dire que vos oreilles en redemanderont !

Pour l'histoire, elle est malheureusement assez basique. On se doute facilement de ce qui va se passer, et heureusement que quelques détails viennent valoriser celle-ci. En revanche, on s'attache très rapidement aux personnages. Leur comportement est bien travaillé, et les différentes situations dans lesquelles ils se retrouvent sont assez intéressantes.

En résumé, cet anime est là pour passer un bon moment à rire des différentes situations comiques et pour écouter une bonne musique.

-echnic-


------------- Critique 2 -------------
Beck sera certainement apprécié par les amateurs de rock. Avant toute chose, le point fort de cet anime, c'est la musique. Tout l'anime réside dans la musique. Il y a une histoire, c'est sûr, mais l'intérêt prépondérant de l'anime reste de savoir si ce petit groupe de rock va réussir à percer. On assiste aux répétitions, aux concerts et aux festivals auxquels participent les membres du groupe. On prend plaisir à chanter leurs chansons, je regrette un peu qu'il n'y ait pas eu un peu plus de titres, d'ailleurs. Ensuite, on assiste aux petits problèmes quotidiens du groupe : s'améliorer, se faire remarquer, battre la concurrence et se battre pour pas perdre des membres en cours de route. Bien que tout soit axé sur l'apogée du groupe Beck, il y a quand même un personnage principal : Koyuki. Avant le groupe, on suit l'arrivée du personnage clé dans le groupe, celui qui va mener Beck au succès. Koyuki est au départ un lycéen tout à fait banal qui ne connaît pas vraiment le rock, plutôt J-pop au départ, mais grâce aux Dying Breed, il va se battre pour apprendre la guitare et va peu à peu attirer l'attention de Ryûsuke, leader de Beck. C'est là que tout commence. Il y a quand même une petite pointe de douceur dans ce monde de rebelles : l'histoire d'amour entre Koyuki et Mao (la sœur de Ryûsuke). Je ne cite sûrement pas le moment le plus romantique de l'anime, Moon on the Water, qui est sûrement l'une des chansons qui a le plus de succès. Enfin, pour résumer Beck, c'est le pouvoir de la musique.

-Kyouko-


------------- Critique 3 -------------
Beck, un anime fondé à environ quatre-vingts pour cent sur la musique nous montre une aventure de jeunes courant vers le succès : le groupe Beck et la vie autour du personnage principal. L’auteur nous montre toutes les bonnes et mauvaises situations qu’un groupe peut avoir, l’histoire est bien racontée, et on ne s’ennuie pas.

On a des musiques assez sympas à écouter. Certaines sont tellement bien mises en scène qu’elles donnent les larmes aux yeux. En parlant des musiques, elles inspirent les débutants (j’ai moi-même fait mes débuts de guitariste en jouant les musiques de Beck). La plus connue, je pense, est Moon on the Water, une chanson à l’origine de Sowelu, une chanteuse pop-R'nB japonaise, repris avec un son plus rock pour les Dying Breed dans l’anime.

Quelques petits défauts sont à noter. Des incohérences dans l’anime : après une dispute à cause d’une guitare cassée, Ryûsuke envoie Koyuki balader. Ils se retrouvent ensuite dans un restaurant, mais Koyuki s'enfuit. Le hic, c’est que le lendemain c’est comme s'il ne s’était rien passé, comme s'il manquait un épisode. On ne va pas s’attarder sur un petit détail de ce genre, mais c’est juste une petite remarque. Le character design n’est pas des meilleurs, mais il suffit à nous laisser regarder l’anime sans trop de remarques.

Il manque malheureusement la suite. L’anime suit bien le manga, mais il s’arrête à la moitié. La seconde moitié nous fait découvrir énormément de choses sur certains guitariste célèbres, sur des guitares connus, sur les origines, etc. Sans compter les musiques qui aurait pu être jouées en plus. Dans le manga, on a vraiment la rage de ne pas pouvoir écouter les chansons qui ont l’air d’être incroyables. Ce qui est bien dommage.

J’en tire un bilan très positif. Amateur de guitares et de musique rock, cet anime est pour vous !

-Xpert-
Note de la rédaction
Bande annonce

Nous vous invitons à venir discuter de l'animé sur le forum !
Licencié par :

Kazé
Éditeur DVD
[MCM]
Distributeur TV
[Europe 2 TV]
Distributeur TV
[KZ TV]
Distributeur TV
KZPlay
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
http://www.tv-tokyo.co.jp/anime/beck/
Japon
Le site officiel de la série.

Recherche Google : beck : mongolian shop squad beck: mongolian shop squad sakuishi harold madhouse production
Recherche Yahoo : beck : mongolian shop squad beck: mongolian shop squad sakuishi harold madhouse production

Staff
Episodes
Paroles
Japon
Beck : Mongolian Shop Squad © 2004 SAKUISHI Harold / Madhouse Production

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.