spacer Mardi 30 septembre 2014 @ 23:36 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Suzukaze
Suzukaze
Declic Collection
Declic Collection
Animesindex
<< Batman : L'Alliance ...  :: Animes ::  Batman : The Dark Kn... >>
Batman : La Mystérieuse Batwoman (2003)
Batman : La Mystérieuse Batwoman   TITRE ORIGINAL : Batman: Mystery of the Batwoman
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2003
  STUDIO : [WARNER BROS. PICTURES]
  GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
  AUTEUR : [KANE BOB]
  TYPE & DURÉE : 1 FILM 72 mins
Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
États-Unis
Synopsis
Ce film met en scène le célèbre Pingouin, qui fait affaire avec un certain Rupert Thorn dans un trafic d'armes. Bien sûr, quand les malfrats tentent quelque chose à Gotham City, il y a toujours un super-héros aux allures de chauve-souris… Mais cette fois, il s'agit d'une héroïne ! En effet, la ville voit apparaître Batwoman, une sorte d'homologue féminin de Batman. Elle aussi a de supergadgets pour chasser les voyous et manie parfaitement les armes ainsi que ses poings. Le problème, c'est qu'elle en fait trop, et Batman va devoir chercher à découvrir son identité.

-GohanSSJ-
Critiques
Batman : La Mystérieuse Batwoman, à l'instar de Batman Subzero, est plus un très long épisode spécial (trois fois plus long que la normale) qu'un véritable film comme pouvait l'être Batman contre le fantôme masqué. C'est-à-dire que la plupart des personnages, apparus dans la série des "Nouvelles Aventures", sont présentés très rapidement. Il s'agit de Bruce Wayne - Batman, Robin (attention il s'agit du second en ordre d'apparition soit Tim Drake et non Dick Grayson), Barbara et son père (le commissaire Gordon) et l'inspecteur Bullock.
Toutefois les nouveaux personnages bénéficient d'une psychologie plus approfondie (on prend le temps pour les connaître). Parmi ces derniers, on peut noter le remplacement de Renée Montoya, coéquipière de Bullock dans la série, par Sonia Alcana, nouvelle venue au sein du GCPD (Gotham City Police District).


Par ailleurs, on prend connaissance avec la nouvelle "héroïne" (ou l'antihéroïne devrait-on dire) : Batwoman.
Il s'agit ici d'une nouvelle Batwoman qui n'a rien à voir avec celles des comics.
Son mystère est savamment entretenu. Le film est d'ailleurs construit comme un petit Sherlock Holmes ou un mini cluedo, multipliant les fausses pistes autour de l'identité de la nouvelle venue dans la Bat-family. Cette dernière est psychologiquement sur le fil du rasoir, prête à tuer pour arriver à ses fins. Cependant on est loin de l'ambiance véritablement glauque et sinistre avec un autre cas vu quelques années plus tôt dans Batman contre le fantôme masqué. Le film reste assez soft sur ce sujet, il n'y a pas de scènes morbides.


Toutefois le film est avant tout une histoire de vengeance et noue avec l'ambiance sombre de la série. Celle-ci est bien menée. On parle de trafic d'armes, de vies brisées. C'est ainsi l'occasion de voir le retour d'un ancien personnage, ennemi récurrent et baron du crime dans Batman la série animée, le criminel Rupert Thorne. Ses actions étant là encore destructrices.
De même Bane, un mercenaire rendu surpuissant par les stéroïdes dans Batman T.A.S., fait lui aussi son come-back et apparaît comme boss final.


Si on retrouve le côté bourrin propre au personnage apparu dans la saga Batman : Knightfall (La Chute du Chevalier) publiée par DC Comics, on est loin du stéréotype de la grosse brute sans cervelle incapable d'aligner plus de deux mots et totalement soumis à Poison Ivy dans le film Batman et Robin de Joël Schumacher de 1997. Bane est introduit comme un tacticien, prenant au piège ses ennemis et n'hésitant pas à prendre le contrôle des opérations. Le tout récent The Dark Knight Rises(L'Ascension du Chevalier Noir) étoffera bien davantage cet aspect de sa personnalité et surtout le côté humain du personnage.
Or, dans ce long métrage d'animation destiné à la jeunesse, on a aucune indication sur son passé (horrible dans les comics) pouvant éventuellement susciter la moindre empathie pour le spectateur (à moins d'avoir vu l'épisode " Bane " de Batman T.A.S.). Son rôle se limite à être un monstre de puissance difficile à arrêter et un adversaire de taille pour le Chevalier Noir.
De plus certains personnages paraissent inutiles comme Barbara Gordon dont l'apparition très furtive (trente secondes) n'apporte pas grand-chose à l'intrigue mise à part pour sa relation avec Bruce Wayne qui prend un tournant vis à vis de la série.


Par ailleurs, on peut y noter plusieurs références ou clins d’œil notamment à l'univers de James Bond au travers de la mention de terroristes internationaux, la présence de gros gadgets, la relation Bruce Wayne - Kathy Duquesne (similaire à celle de James Bond avec les femmes) fondée sur le flirt et une certaine tension sexuelle. Il est à noter que le design de Kathy est directement inspiré du physique de Halle Berry, reprenant sa plastique et sa coiffure adoptées dans le film "Die another Day" (Meurs un autre jour) de 2002.
En outre, si on extrapole, les gardes du corps du Pingouin, une blonde et une noire dans leurs tenues légères de serveuses, peuvent être assimilées aux deux méchantes (Bambi et Perle Noire) du film " Les Diamants sont éternels " de 1971.


Côté design, tous reprennent leurs caractères effilés et anguleux adoptés dans la série. Ce qui permet à l'animation de remplir pleinement son office en dépit de quelques hic (le combat Bane vs Batman manque un peu de fluidité). Cela dit c'est, d'une manière générale, d'un assez bon niveau en ce qui concerne la réalisation (surtout pour la colorimétrie où on sent la différence d'années entre la série et le film). A l'image de la série, les décors prennent des caractères très modernes.
On peut aussi apprécier le costume de Batman entièrement noir et gris et non bleu-nuit (soit le plus sombre toute série animée confondue). En revanche, on peut regretter le choix pris pour Batwoman (un symbole et un gant rose) soit un goût qu'on peut volontiers qualifier de douteux voire gnangnan.


Cet aspect un peu " léger " se retranscrit également dans la musique avec Lola Ritmanis, compositrice du générique de Superman l'ange de Métropolis, aux commandes.
Ainsi on a droit ici à une musique dynamique (très tournée vers l'action), voire enjouée par moment et surtout plus moderne. Une mention bien est à décerner pour la chanson Betcha Neva, que l'on peut entendre durant le film et le générique de fin, écrite par Dave James, Alan Ross et Natasha Beddingfield. Elle est chantée par Cherie (cf. Références). Cela donne au film, par certains côtés, un aspect polar (surtout pour le thème de Batwoman faisant intervenir les saxophones).
De même le film comporte quelques petites touches d'humour au travers de l'attitude désinvolte et grossière de Bullock ou du flegme légendaire d'Alfred vis à vis des frasques de son patron.


Enfin le film se dote d'un bon doublage VF. On retrouve la plupart des voix de la série. On peut noter l'excellente initiative de donner à Batwoman une voix singulière qui permet de conserver le suspense quant à son identité.
Néanmoins on pourra peut être regretter le remplacement de Richard Darbois (voix grave et profonde de Batman dans la série) par Bruno Carna ayant une voix un peu nasillarde.


Au final, même si Le mystère de Batwoman n'atteint pas le niveau d'excellence de Batman contre le fantôme masqué, il n'en demeure pas moins un long-métrage agréable, s'adressant à un public très large (la présence de Robin permet aux jeunes de s'y identifier), qui plaira aux fans du Chevalier Noir.

-Bubu-
Note de la rédaction
L'histoire du film se déroule quelques mois après la fin des Nouvelles Aventures, a priori avant le début de la Ligue des Justiciers et vraisemblablement avant le flash-back décrit dans Batman La Relève : Le Retour du Joker.
Le film constitue un point de chute pour le rôle du Pingouin par rapport à la série Les Nouvelles Aventures. Il devient ainsi plus dangereux que jamais, cachant ses activités illicites derrière sa façade de modeste homme d'affaires.
Le court-métrage Chase Me fait parti des bonus du DVD du film.
Bruno Carna, qui double Bruce Wayne - Batman dans le film, sera choisi pour doubler le même personnage pour les deux saisons de la Ligue des Justiciers.

-Bubu-
Licencié par :

logo
Éditeur DVD
logo
Distributeur TV
logo
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Batman: Chase Me
Les Nouvelles Aventures de Batman
Références
http://www.latourdesheros.com
France
Portail francophone très complet consacré aux séries animées de chez DC.

Recherche Google : batman : la mystérieuse batwoman batman: mystery of the batwoman kane bob warner bros. pictures
Recherche Yahoo : batman : la mystérieuse batwoman batman: mystery of the batwoman kane bob warner bros. pictures

Staff
Liste des épisodes
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
États-Unis
Batman : La Mystérieuse Batwoman © 2003 KANE Bob / Warner Bros. Pictures

Version 1.5 - Copyright © Association Animeka 2002-2010 - Termes d'utilisation.