spacer Mardi 21 novembre 2017 @ 07:28 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Affreux Vilains Mart...  :: Animes ::  Afro-Ken >>
Afro Samurai (2007)
Afro Samurai   TITRE ORIGINAL : Afro Samurai
  ANNÉES DE PRODUCTION : 2005 - 2006
  STUDIO : [GONZO]
  GENRES : [ACTION] [COMBAT & ARTS MART.] [DRAME]
  AUTEUR : [OKAZAKI TAKASHI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 5 OAV 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
JaponÉtats-Unis
Titres alternatifs
Afrosamurai
アフロサムライ
Synopsis
Alors qu'il est encore tout jeune, un jeune afro voit son père mourir sous ses yeux, tué par un dénommé Justice. Le jeune garçon apprend alors le maniement du sabre, dans le seul et unique but de retrouver la trace de l'assassin de son père pour le venger. Son chemin sera parsemé de rencontres qu'il traitera toutes de la même manière ou presque : dans le sang.

-Melkor-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
Bon, autant le dire tout de suite : la majorité des critiques incendiaires que vous lirez à propos d'Afro samurai n'exagèrent pas sur le scénario quasiment inexistant, la violence gratuite et l'aspect totalement irréaliste de l'ensemble.
Mais putain, qu'est-ce que ça fait du bien !
Ce n'est *pas* le genre d'anime qu'on regarde pour réfléchir, pour être tenu en haleine et pour chercher de nouvelles interprétations possibles à chaque visionnage. Afro samurai n'a visiblement pas cette prétention. C'est "juste" un pur chef-d’œuvre cinématographique, magnifique, rythmé comme c'est pas permis, complètement délirant et sans aucun complexe. Rien de plus. Mais rien de moins !
On peut adorer une œuvre quelconque au niveau réalisation parce qu'elle a un scénario béton. L'inverse ne serait pas vrai ? Jamais envie de faire une pause entre Death note et Evangelion ? Jamais envie de ranger son cerveau dans l'étagère du haut et de laisser ses yeux et ses oreilles se faire plaisir ? Parce que là, sans exagérer, entre le dessin riche, tout en nuances de couleurs sombres (dominante noire et rouge, z'êtes prévenus), l'ambiance musicale rap/RnB qui poutre (QUI POUTRE ! Quelque chose de méchant) et l'interprétation magistrale des doubleurs, vous risquez de finir en éclats de barbaque sanguinolente mouchetant les murs du salon. Ou pas. En tout cas, ça pourrait vous plaire, et ça serait déjà pas mal.
Concernant l'univers, que dire ? Un japon médiéval teinté de steampunk ? C'est peu dire du délire total qu'est la technologie dans Afro samurai. Des noirs ? J'achète ! Des portables ? J'achète ! Des armes à feu ? J'achète ! Du gel fixation forte ?.. 'fin bon.
Cet anime se range pour moi aux côtés de Black Lagoon et de quelques autres parmi les œuvres qui parviennent à être excellentes sans avoir besoin d'un scénario solide - ou plutôt, qui n'ont besoin que d'un prétexte en guise de scénario pour atteindre l'excellence.

-The freakshow circus-


------------- Critique 2 -------------
Afro Samurai, ou comment faire d’un animé un pur produit commercial sans aucun intérêt. De tous les animés qu’il m’a été donné de voir, Afro Samurai atteint des profondeurs insondables dans la nullité, ou si vous préférez la hauteur, Afro Samurai atteint des sommets de bêtise inégalée. Sans queue, ni tête c’est du grand n’importe quoi, pour le meilleur certainement pas, mais pour le pire sans aucun doute.

Revenons-en au titre en lui-même : Afro Samurai. Tout d’abord, le mot « Samurai » évoque chez chacun d’entre nous l’univers du Japon médiéval, avec ses combats de sabres conformes au Bushido, le code d’honneur des samurai. Certes. Quant au mot « Afro », il nous fait d’avantage penser à cette coiffure qu’arborent certains américains d’origine Noire. Ok. Mais alors imaginez un peu le mélange des deux... (essayez de visualiser la scène dans votre tête... Afro + Samurai = ... ? C’est bon, c’est fait ?) ... Et qu’est-ce que l’on obtient ? Rien ! Tellement c’est incompatible et inconcevable. Et bien il faut croire que les réalisateurs ont eu un autre point de vue.

L’histoire, en quelques mots : des guerriers combattent pour savoir qui sera le meilleur, le numéro 1 (« ichi-ban » en japonais) qui pourra alors porter un bandeau avec justement marqué numéro 1. Seul le numéro 2 pourra être en mesure de le combattre, mais tout le monde pourra combattre le numéro 2 pour essayer de lui voler son bandeau. Bref, vous l’aurez compris, l’histoire est quasiment inexistante.

Il n’est pas inutile de préciser que cette série a été faite en premier lieu pour le marché américain : en effet, la bande originale est en américain, avec la voix de Samuel L. Jackson qui incarne le personnage principal (un samurai avec une coupe afro qui fume des joints en permanence), ce dernier semblant vraisemblablement avoir été payé au nombre de mots qu’il a prononcé (!!). La VO (anglaise) est particulièrement ridicule lorsque les protagonistes s’efforcent de sortir quelques répliques en japonais (avec l’accent américain bien sûr) du genre « Oishii ! » ou « Aligatooou ». Surement que ça doit faire cool au pays de l’Oncle Sam. Ensuite le générique, est au format des séries TV américaines (30 secondes). On peut donc supposer sans trop s’avancer que le contenu sera également « américanisé ». Petit aperçu : des objets très sophistiqués qui scannent la technique de combat d’Afro, le personnage principal, et la transmette par téléphone portable ; un clone-robot d’Afro qui le combat à l’aide de canon laser/nucléaire/ionique sortant de sa bouche sans oublier ses turbo-propulseurs qui lui permette de voler ; un nounours samurai pas content ; des nanomachines, etc, le tout dans un décor japonais traditionnel. J’arrête là le massacre. Si les réalisateurs ont voulu la jouer cool en accentuant l’aspect décalé, c’est totalement raté.

La seule chose qui m’a permise de visionner les 5 épisodes est la magnifique réalisation. Sur ce point là, on ne peut pas le nier, les studios Gonzo ont encore fait du superbe travail. C’est ultra-fluide, le sang gicle plus vrai que nature, les décors sont somptueux, presque en noir et blanc par moment, ce qui donne un côté très poétique.

À voir Afro Samurai, on croirait (comme un spectateur non averti) que l’animation japonaise se réduit à de la violence gratuite, des robots et des femmes nues. Tout est fait pour donner cette image. C’est exactement ce que penserait quelqu’un un peu sceptique à propos de l’animation japonaise qui visionnerait par hasard Afro Samurai, tant cet animé accumule les clichés. Lamentable.

-Shibo-
Note de la rédaction
Bande annonce


La bande-annonce de cette série était présente dans le coffret collector de Hellsing commercialisé par l'éditeur Dybex.

La série est réalisée par les studios Gonzo en coproduction américaine, qui mènerait plus tard à un film en prises de vue réelles ayant pour vedette Samuel L.Jackson alias Afro.

Nous vous invitons à venir discuter des OAVs sur le forum !
Licencié par :

Dybex
Éditeur Blu-ray
Éditeur DVD
Manga Distribution
Distributeur DVD
[Canal +]
Distributeur TV
[Paris Première]
Distributeur TV

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Voir aussi
Afro Samurai Resurrection
Références
Recherche Google : afro samurai afro samurai okazaki takashi gonzo
Recherche Yahoo : afro samurai afro samurai okazaki takashi gonzo

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
JaponÉtats-Unis
Afro Samurai © 2005 OKAZAKI Takashi / GONZO

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.