spacer Mercredi 18 octobre 2017 @ 09:27 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< Abracadabra  :: Animes ::  Académie royale >>
Absolute Duo (2015)
Absolute Duo   TITRE ORIGINAL : Absolute Duo
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2015
  STUDIO : [8-BIT]
  GENRES : [ACTION] [AMOUR & AMITIé] [ECCHI]
  AUTEUR : [HIIRAGI BOSHI TAKUMI]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Titre alternatif
アブソリュート・デュオ
Synopsis
Tôru Kokonoe est un jeune étudiant qui vient d'intégrer l'école de Kôryô où sont enseignées les méthodes de combat spécifiques à leurs Blazes, armes qu'ils matérialisent grâce à leurs âmes. Or celui de Tôru a la particularité unique d'être un bouclier sans aucune puissance offensive. Heureusement, les étudiants de l'école sont amenés à travailler en duo et il se voit dès lors assigner comme partenaire Julie Sigtuna, une belle et jeune fille à la chevelure argentée, détentrice de deux épées. Animés tous deux d'un même désir de vengeance, ils se complémentent mutuellement au cours des épreuves qu'ils affrontent dans l'espoir qu'un jour ils puissent vaincre leurs propres démons…

-Masatoshi-
Critiques
Quoi de plus naturel que de se laisser envoûter par la magie et le fantastique, points forts ingénieusement imaginés par cette œuvre. L’idée d’un pouvoir provenant de l’âme pousse à la curiosité et mérite d’être explorée. Globalement, chaque personnage peut obtenir une arme adaptée à sa pensée et sa conception de la vie. Le caractère fantastique de cette série reflète donc une furieuse envie de surpasser le dessein de l’homme, ainsi que sa fragilité, puisque la force de l’âme est mise en avant. Le thème est donc délicieusement brillant : magie, amitié, amour, haine, et surtout, force et volonté de surpasser ses remords. Tous les ingrédients sont présents pour prétendre à un mélange réussi. 

Les personnages sont beaux, bien dessinés, ont des yeux parfaitement mignons, adaptés au standard moe auquel on est en droit d'attendre. Les uniformes féminins sont harmonieux en ce sens où leurs couleurs et agréments sont agréables à regarder. Le design de la série est vraiment admirable. Couleurs, traits, tout est fait pour que l’on passe un moment plaisant. 

Le générique d'ouverture Absolute Soul chanté par Konomi Suzuki (interprétant également l’excellentissime This Game, l'opening de No Game No Life) est formidable : rythmé et frénétiquement pop rock, il sait tenir en haleine. La voix fluide de la chanteuse transcende parfaitement les sons. Une réserve est toutefois permise pour les ending (au nombre de trois) beaucoup plus communs. 

Malheureusement les points noirs de cette série sont plus nombreux ce qui est regrettable au vu du potentiel de l’animé. 

Premièrement, une trame de douze épisodes c’est un sacré manque à gagner. Le rythme est trop soutenu, du coup certaines conclusions surviennent un peu comme un cheveu sur la soupe. Les traits des personnages sont forcés afin d'accélérer le rythme, ce qui fausse l’appréciation globale. On se sent désabusé. Au final, certaines situations tournent légèrement au ridicule et les personnages féminins deviennent outrageusement insupportables : niaiseries, voix inadaptées, réactions disproportionnées. 

Dans ce même ordre d'idée, les personnages sont affreusement mis en en avant. Les hommes sont surfaits, manquent de substance et se battent pour des raisons futiles. Les jeunes filles quant à elles sont trop hétérogènes : l’héroïne Julie est largement dévaluée par rapport aux autres qui sont beaucoup plus jolies et charmantes. Malgré tout, c’est la seule à rester assez mature au milieu des ses congénères féminines restées à l'état pathétique. Entre attouchements exagérés entre filles, professeur laconique et proviseur encore mineure, le spectateur est décidément servi. 

À cela, s'ajoute enfin un scénario qui manque de substance. Alors qu’on pourrait s’attendre à quelque chose d’ingénieux, les éléments sont au final tellement mal agencés que l’histoire tourne au ridicule. On ne retrouve plus cette force de l’âme préalablement imaginée. Et ce à cause, pour une part non négligeable, des aspirations des personnages : futiles, exagérées (notamment celles de l’ennemi et du professeur Lapinette (SOS), ainsi que Miyabi). Ils ont beau avoir de sacrés armes, une sacrée prestance, cela en devient malgré tout lamentable. Les premiers épisodes donnent l’eau à la bouche, mais malgré des titres d’épisodes racoleurs, la tension redescend vers le milieu de la série, avec une certaine déception non dissimulée. 

En conclusion, cet animé pourtant prometteur, laisse un arrière goût trop amer pour les attentes qu’on pourrait en avoir. Malgré un dessin performant, harmonieux, des thèmes intéressants invitant aux rêves, le scénario et les personnages n’en restent pas moins bâclés et décevants. 

-WillowBeez-
Note de la rédaction
Absolute Duo est issu du light novel éponyme.

Bande annonce


Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Licencié par :

Crunchyroll
Distributeur Web

Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Références
Recherche Google : absolute duo absolute duo hiiragi boshi takumi 8-bit
Recherche Yahoo : absolute duo absolute duo hiiragi boshi takumi 8-bit

Staff
Episodes
Musique et voix de l'animé
Paroles
Japon
Absolute Duo © 2015 HIIRAGI BOSHI Takumi / 8-Bit

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.