spacer Lundi 11 décembre 2017 @ 21:52 CEST spacer [ FAQ ] [ Staff ] [ Contacts ] [ Stats ] [ Chat ] [ Nous aider ] [ Mode restreint ] [ Flux RSS  Facbook ] spacer
spacer



Recherche avancée

Anime Store
Anime Store
Animesindex
<< 021  :: Animes ::  1, 2, 3 Bo >>
07-Ghost
07-Ghost   TITRE ORIGINAL : 07-Ghost
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2009
  STUDIO : [STUDIO DEEN]
  GENRES : [ACTION] [FANTASTIQUE & MYTHE] [COMéDIE]
  AUTEURS : [AMEMIYA YUKI] [ICHIHARA YUKINO]
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 25 EPS 25 mins
Staff
Episodes
Paroles
Japon
Titre alternatif
セブンゴースト
Synopsis
L'école militaire élitiste de Barsburg forme et entraîne les futurs soldats de la nation. Tout n'est pas rose pour Teito Klein, ancien esclave et orphelin. Mais il parvient à faire face à sa condition et au regard de ses pairs, et à se distinguer comme étant l'un des meilleurs de sa promotion, lui et son ami Mikage. Mais l'examen final de l'école se révèle bien au-dessus de leurs craintes, car ils doivent éliminer un imposant prisonnier de guerre qui n'a aucun mal à faire mordre la poussière à ses camarades. Malgré cela, les deux amis parviennent à vaincre l'adversaire en usant de leur magie, le Zaiphon. Mais la rencontre avec le directeur de l'école, insatisfait du dénouement de l'examen, va complètement chambouler Teito : devant lui se tient l'assassin de son père…

-Rimoan-
Critiques
------------- Critique 1 -------------
La recette marche… Eh oui, aventure, héros, amitié, gentils, méchants… c'est la recette qui marche, mais un peu pesante dans cet animé. Le meilleur exemple en est le héros, Teito Klein, courageux mais sans plus. Il n'est pas vraiment intéressé par les filles (oui, on dirait plus qu'il est gay qu'autre chose). Il entretient une amitié forte avec Mikage qui est vraiment, mais vraiment lourde. Il y a des moments où l'animé est ennuyeux, vraiment barbant, le héros n'a que ce mot à la bouche : « Mikage ». Bien que ce héros vive dans un univers charismatique, avec des personnes autour de lui qui ont de vraies personnalités, il n'en a aucune. Le héros est d'une banalité ennuyeuse, tout ce qu'il fait, tout ce qu'il dit, on peut le prévoir deux épisodes à l'avance, et c'est bien dommage. Malgré ça, la trame de l'histoire est plutôt bien ficelée. Les épisodes s'enchaînent globalement bien, et de nombreux personnages sont vraiment sympathiques, notamment les 07-Ghosts. Côté musique, rien de spécial à dire : ce n'est pas le générique de début dont vous vous souviendrez le restant de vos jours, mais il est plutôt pas mal. Les musiques durant l'animé sont, quant à elles, plutôt bien passées. L'animation est irréprochable, les couleurs et la fluidité des mouvements rendent les épisodes vraiment agréables à regarder. Les combats ne sont ni trop longs ni trop courts, avec une certaine dose d'action ; rien à redire, donc. Mis à part le héros qui m'a un peu rebuté, c'est un anime qui respecte bien la recette du classique fantastique et mythe. Il conviendra donc naturellement à ceux qui en sont fans ; quant aux autres, il faudra un peu plus que de la curiosité pour vraiment l'apprécier et passer outre le héros qui ne parle vraiment… que de Mikage.

-Loliny-


------------- Critique 2 -------------
« MIKAGE ! » Ce prénom se suffit amplement à lui-même puisqu'il pourrait être au choix soit le véritable titre (implicite, cela dit) de l'anime, soit le résumé (voire les deux). À la fin de cet anime, vous ne vivrez plus que par lui, ne respirerez plus que par lui, rêverez même de lui… « Mikage ! Mikage ! Mikage ! » deviendra une espèce de petite litanie incessante qui trottinera dans votre tête du début à la fin, et plus encore…

À cela, une excellente raison, cependant. Mikage n'est pas le héros de l'histoire (on pourrait presque le croire) mais le meilleur ami du héros, Teito Klein. Tous les deux entretiennent une très forte amitié qui flirte gentiment avec le shônen ai. Teito est un jeune garçon qui se sent extrêmement seul, constamment tiraillé entre le bien-fondé de ses actes et ses sentiments très souvent exacerbés. C'est quelqu'un de profondément gentil et très naïf, qui a cependant une vision plutôt cloisonnée du monde, et pour cause, son monde ne tourne qu'autour de Mikage : la première personne avec qui il a tissé un lien, le premier à lui avoir tendu la main et à l'avoir aimé pour ce qu'il est réellement. Teito se réfère d'ailleurs à lui comme « sa lumière », quelqu'un qui lui a ouvert les portes d'un monde qu'il ne voulait pas côtoyer et qui, par conséquent, lui a permit d'accepter que d'autres personnes puissent graviter autour de lui. On peut dire que Mikage est la raison de vivre de Teito (par bien des points, mais cela reviendrait à révéler l'anime).

Effectivement, cette amitié est tellement ambiguë qu'on pourrait presque la confondre avec de l'amour, mais je pense que le choix revient au spectateur. Je suis une grande fan de yaoi, donc, forcément, j'ai choisi de voir cette relation d'un point du vue romantique, mais très sincèrement, le lien entre Teito et Mikage peut tout aussi bien s'apparenter à une profonde fraternité. Parce qu'au fil des épisode on s'aperçoit que Teito n'est pas aussi froid et asocial qu'il ne le paraît, puisque lorsqu'il s'attache à quelqu'un il fait tout ce qui est en son pouvoir pour le protéger. Petit à petit, il apprend à accepter la présence d'autres personnes à ses côtés, et cela est également dû à la personnalité attachante de chaque personnage : je cite ici, et en particulier, les 07-Ghosts, avec un point bonus pour Frau, qui est juste génial. Un véritable tyran obsédé mais avec un cœur énorme. Il deviendra progressivement quelqu'un d'important pour Teito : un grand frère protecteur et aimant sur qui il pourra toujours compter.

Et en parlant de personnages charismatiques, l'anime en lui-même est une véritable avalanche de beaux gosses. On en a pour tous les goûts et tous les types. Du fan-service pur et dur (en particulier pour les demoiselles) puisque l'on a très souvent des gros plans sur un regard brillant et mystérieux, ou encore une pose typiquement glamour juste pour le régal des yeux. L'animation est très bien : fluide (même si les effets spéciaux de style 3D sont légèrement too much par certains côtés), elle ne souffre pas de ces petits défauts qui font que l'on s'aperçoit aisément de ce qui a été plus travaillé ou moins. C'est agréable. L'histoire est bien ficelé, entretenue jusqu'au bout, sans rebondissements grandiloquents, mais tout de même suffisamment intéressante pour avoir envie de suivre le héros. Et puis l'humour léger est vraiment rafraîchissant et contribue à entretenir l'intérêt du spectateur.

07-Ghost a cependant des défauts. L'histoire à beau être sympathique, elle s'alourdit parfois et quelques épisodes deviennent profondément ennuyeux. Autant dès le début on entre directement dans le vif du sujet (Mikage s'attire des ennuis au bout du premier quart d'heure), autant par la suite ça traîne un peu en longueur, ce qui est dommage. Pendant près de vingt épisodes, Teito est en constant apprentissage (sans parler de son introspection un peu répétitive, qui finit par nous lasser), et les véritables batailles commencent très tard. On ne voit la véritable étendue de ce qu'il est capable de faire qu'à la fin (et là, je parle des deux derniers épisodes) parce qu'entretemps il est toujours secouru. Il en va de même pour pratiquement tous les combattants : les scènes de combat sont tellement courtes que c'en est frustrant. On sait que le personnage est puissant et l'on nous fait intensément lécher le futur plaisir de voir ladite puissance en action, mais rien d'extraordinaire ne se passe. Une fois le plaisir du premier combat passé, ce n'est qu'une succession de batailles sans surprise d'où l'on ressort plus frustré que ravi.

Personnellement, je n'ai pas trouvé l'obsession de Teito envers Mikage barbante (j'ajoute que je me suis même amusée à compter le nombre de fois que Teito prononce « Mikage » par épisode. Et je crois bien qu'au final il n'y a qu'un épisode où il ne le dit pas. Au contraire, voir Teito constamment penser à lui me faisait plaisir (parce que j'aime le yaoi et aussi pour une raison particulière que je ne peux expliquer sans révéler l'histoire, désolée). Alors je ne pourrais pas faire d'observation objective à ce sujet. Cela varie selon les goûts et les intérêts de chacun.

En conclusion, 07-Ghost n'est pas forcément un anime à ne pas manquer, mais il se laisse facilement regarder. Il a ses défauts, mais il a aussi ses qualités qui en font un anime sympathique, qui nous fait tout de même passer un agréable moment, bien que le dernier épisode nous laisse sur notre faim. Et pour cause, il se finit sur une phrase : « La partie ne fait que commencer, Teito Klein. » Frustrant. Les premiers épisodes, en revanche, sont particulièrement savoureux !

-Lola-

------------- Critique 3 -------------
Ayant récemment regardé cet animé, j'aimerais ajouter aux critiques précédentes un point plus particulier sur l'histoire, qui personnellement m'a laissé sur ma faim. En effet, le spectateur est progressivement familiarisé avec une mythologie fouillée qui sous-tend les motivations des principales forces en présence : les 07-Ghosts, sortes de dieux incarnés ; Verloren, l'ennemi déchu condamné à une éternité d'emprisonnement ; l'œil de Michel et l'œil de Raphaël, pierres magiques qui joueraient un rôle dans sa résurrection (et dans l'équilibre politique de ce monde…). Bref, il se développe une toile de fond vaste et alléchante derrière le développement somme toute assez classique (et lassant) du jeune-héros-au-grand-cœur-en-proie-au-doute. Pour ma part, c'est cette mythologie bien plus que le cheminement personnel de Teito qui m'a fait accrocher à la série.

Malheureusement, en vingt-cinq épisodes, cette toile de fond n'avance que très peu. Sur les fameux sept Ghosts, on n'en identifiera avec certitude que quatre, cinq en poussant un peu. Quant à leur relation avec l'ennemi qui poursuit sans relâche Teito, elle n'est que suggérée et finalement très peu explorée. Sans pour autant dévoiler l'intrigue, on peut tout de même indiquer que la fin de l'animé laisse d'ailleurs une énorme ouverture pour une éventuelle suite. Mais, à moins que ladite suite ne voie le jour, il me restera de cette série un goût amer de trop peu…

-LordBob-
Note de la rédaction
Nous vous invitons à venir discuter de cet animé sur le forum.
Avis des visiteurs

graph

Notez cette série :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Fansubbé par :

[A-N-T] Ame-No-Tsuki ( 26 épisodes sortis )
[KF] Kekkaishi-france ( 14 épisodes sortis )
[S`n`N] Sôai`No`Naka ( 25 épisodes sortis )

Plus de détails ...

Références
http://07-ghost.net/
Japon
Site officiel de la série.

Recherche Google : 07-ghost 07-ghost amemiya yuki ichihara yukino studio deen
Recherche Yahoo : 07-ghost 07-ghost amemiya yuki ichihara yukino studio deen

Staff
Episodes
Paroles
Japon
07-Ghost © 2009 AMEMIYA Yuki, ICHIHARA Yukino / Studio DEEN

Version 1.6 - Copyright © Association Animeka 2002-2017 - Termes d'utilisation.